Comment installer les orchidées à l'extérieur

Dans les fiches par genre, vous trouverez des conseils de culture spécifiques à chaque espèce d'orchidée.

Choisissez l'emplacement en fonction de la luminosité adaptée à chaque espèce.

Vos orchidées ont - elles aussi - besoin de vacances.

Pour éviter le renversement des petits pots, utilisez des paniers plastiques que vous isolerez du sol avec des cales (briques ou barquettes plastiques dans lesquelles les plantules sont conditionnées en jardinerie).

Sur le sol, mettez de l'anti-limace pour protéger des limaces et des escargots, très friands des racines d'orchidées.

Les besoins de chaque espèce

Cymbidium

A la différence des autres orchidées, les Cymbidium peuvent être sortis dès la fin du mois de mai lorsque les gelées tardives ne sont plus à craindre, et devront être rentrés avant les premières gelées ( 15/20 octobre). Il ne faut pas oublier que ce sont les écarts de températures qu'ils subissent entre le jour et la nuit pendant leur séjour à l'extérieur qui permettent d'induire les floraisons hivernales. Pendant toute la période qu'ils passent à l'extérieur il est important de faire des apports d'engrais très réguliers (une fois par semaine et à double dose). Afin de bien favoriser l'apparition des inflorescences, il est recommandé de donner un engrais riche en potasse et en phosphore à partir du mois de juillet. Les Cymbidium sont des plantes qui demandent beaucoup de lumière à l'extérieur, ils devront recevoir le soleil du matin et une fois rentrés être placés devant une fenêtre orientée vers le sud, sans protection à partir du 15 novembre, et si possible dans une pièce peu chauffée. Il faut préciser que les boutons floraux des Cymbidium sont particulièrement sensibles aux changements de températures brutaux. Ne les changez donc pas de place tant que les fleurs ne sont pas épanouies.

Une exposition mi-ombragée, convenant bien aux Cymbidium.

Cattleya et Oncidium

Les Cattleya sont des orchidées de climat tempéré. Vous pouvez donc les sortir vers le 15 juin, pour les rentrer vers le 15 août *. Ils apprécient une bonne luminosité, pendant les mois d'été, le soleil levant leur fera grand bien. Lors des journées les plus chaudes, vous pouvez les bassiner avec une eau pas trop froide en fin d'après midi afin d'augmenter le taux d'humidité pendant la nuit. De plus, en effectuant ce bassinage, vous recréez les conditions de leur climat d'origine. Lorsque les nouvelles pousses sont en formation, vous pouvez utiliser un engrais riche en azote qui favorisera leur développement, et cela au rythme d'une fois toutes les deux semaines.

* Certains Oncidium de serre froide (varicosum rogersii, bifolium, crispum, forbesii... pourront rester à l'extérieur jusqu'au 15 septembre).

Dendrobium

Tous les Dendrobium, peuvent passer une partie de l'été à l'extérieur. Ceux de serre froide (nobile, kingianum, ... ) pourront être sortis et rentrés en même temps que les Cymbidium . Pour les autres, il faudra vous référer à ce qui est indiqué pour les Cattleya . Si vos Dendrobium développent de nouvelles pousses, préférez un engrais riche en azote jusqu'à ce que les nouveaux pseudobulbes atteignent la moitié de leur taille définitive. Ensuite donnez un engrais riche en potasse et phosphore jusqu'à ce qu'ils soient totalement formés. N'oubliez pas que certains Dendrobium requièrent une période de repos plus ou moins marquée selon les espèces ou hybrides (en général, celle-ci intervient lorsque les nouveaux pseudobulbes sont mûrs).

Paphiopedilum

Ils peuvent être sortis à partir du 15 juin, et doivent être rentrés vers le 15 septembre. Vous les placerez dans un endroit bien ombragé car ils craignent le soleil. D'autre part, les Paphiopedilum détestent la sécheresse, il faudra bien surveiller les arrosages, de façon à maintenir le compost constamment humide.

sortir les orchidées tropicales au jardin pendant la belle saison

Phalaenopsis

Ils peuvent être sortis à partir du 15 juin, et doivent être rentrés vers le 15 septembre. Vous les placerez dans un endroit bien ombragé car ils craignent le soleil. D'autre part, les Paphiopedilum détestent la sécheresse, il faudra bien surveiller les arrosages, de façon à maintenir le compost constamment humide.

Où mettre les phalaenopsis l'été ?

Miltonias et Odontoglossum

Les Miltonias craignent la chaleur excessive. Ils apprécieront beaucoup ce passage à l'extérieur à condition de les placer dans l'endroit le plus frais et ombragé du jardin. Un rougissement des feuilles indique un excès de luminosité, des feuilles «en accordéon» signalent que la plante a subi des irrégularités d'arrosages pendant la phase de développement des nouvelles pousses. Pendant les journées de canicule, n'hésitez pas à rentrer les Miltonias dans la maison si la température y est plus fraîche qu'à l'extérieur. Une vaporisation quotidienne du feuillage matin et soir (en été) leur apportera humidité et fraîcheur. Pendant leur séjour à l'extérieur, les apports d'engrais ne devront pas être oubliés.
Les Odontoglossum demandent plus de lumière que les Miltonias.

Vandas

Sortez les Vandas à partir de juin jusqu'à septembre, avec une exposition aussi lumineuse que possible; évitez le soleil direct entre 11h et 15h en été.

vandas à l'extérieur