Fiche de culture du Miltonia

Miltonia rouge

Présentation

Petit genre, également dénommé Miltoniopsis, comprenant une vingtaine d'espèces et huit hybrides naturels, les Miltonia se rencontrent surtout au Brésil et en Colombie, et plus rarement au Panama, à Porto Rico et au Pérou.

Petites orchidées sympodiales, les Miltonia possèdent des pseudobulbes aplatis, engainés dans de fausses feuilles et surmontés par deux feuilles véritables, fines et allongées, de couleur vert léger. Les hampes florales prennent naissance à la base des pseudobulbes d'un seul ou des deux côtés, plus ou moins arquées ou même pendantes; elles portent une grappe de fleurs. Celles-ci sont grandes, plates, délicatement colorées. De longue durée sur la plante, les fleurs ne durent souvent que très peu, une fois coupées. La floraison a lieu pour la plupart des espèces du milieu du printemps au milieu de l'automne.

Les Miltonia ont été classés, d'après leur besoin en lumière, en deux groupes:les Miltonia d'origine colombienne et leurs hybrides nécessitant moins de lumière que ceux d'origine brésilienne et leurs hybrides.

Miltonia blanc

Toutes sont originaires de régions élevées et ont besoin de nuits froides pour bien fleurir sauf Miltonia spectabilis.

Culture

Quoique pouvant supporter pendant de courtes périodes d'été des températures de 32 °C et même plus, il est préférable de ne pas dépasser 27°C, soit en ombrant, soit par l'emploi d'un système réfrigérant. Les températures nocturnes devront rester entre 15°C. et 16°C. L'humidité évoluera en fonction de la température: 50% quand la température est basse, 70% dans le cas contraire.

Aération

Miltonidium Nagata

Un vif mouvement d'air doux et humide sera profitable à toutes les espèces. Un courant d'air chaud ou froid peut provoquer la chute des boutons floraux, quand ceux-ci sont formés.

Tant qu'elle est en fleurs, profitez de son délicat parfum en la plaçant dans votre intérieur à moins d'un mètre de la fenêtre, pour qu'elle bénéficie du peu de lumière dispensée naturellement en hiver. Tamisez par un voilage lorsque le soleil risque de faire rougir le feuillage. Une fois les fleurs fanées, coupez les tiges à la base.

La condition essentielle du refleurissement est la vigueur de la plante. Pour ce faire, protégez la du froid pour éviter les risques de tâches noires sur les feuilles (minimum 16°). Ne lui faites pas non plus supporter de chaleur excessive (20°C par le chauffage artificiel, 25° par le soleil). Ne surdosez pas les engrais : cela provoquerait un fripement des feuilles.

Les miltonia ne refleurissent pas sur leurs anciens pseudobulbes : veillez donc à la croissance des nouvelles végétations. Celles-ci doivent se transformer à la base en un pseudobulbes aussi gros que celui sur lequel la plante a fleuri l'année précédente, pour pouvoir à leur tour fleurir.

Eclairage

Les espèces d'origine colombiennes (M. vexillaria, M. roezlii) et leurs hybrides, n'ont pas besoin de plus de lumière que les Paphiopedilum soit 10 000 lux à 15 000 lux l'été, et un peu plus l'hiver. Ils pourront donc, dans la serre, être placés à côté des Paphiopedilum. En appartement, si la fenêtre est exposée au sud, on les disposera sur les côtés, protégés au besoin par un léger ombrage.

Les espèces brésiliennes (M. spectabilis, M. clowesii) et leurs hybrides demandent autant de lumière que les Cattleya, soit 20 000 lux à 35 000 lux. Dans la serre on les placera donc dans un endroit bien éclairé. Dans l'appartement leur place sera derrière la fenêtre ou sous le tube fluorescent. Quand la chaleur augmente, il faut augmenter l'ombrage, même pour les espèces brésiliennes. Des feuilles d'un vert léger, indiquent qu'elles reçoivent la bonne quantité de lumière. Si les feuilles sont d'un vert moyen ou sombre, c'est que la luminosité est insuffisante; au contraire elle est trop forte, si elles sont vert jaunâtre clair.

Arrosage

Les Miltonia ont des besoins en eau supérieurs à ceux des Cattleya, et ils ne veulent jamais voir leurs racines sécher. Elles doivent donc être constamment dans un milieu humide (sans excès). Arrosagez abondamment une fois par semaine, puis laissez bien égoutter.

En cas d'insuffisance d'arrosage, les feuilles des nouvelles pousses se développent pliées en accordéon. Pour obtenir de robustes pseudobulbes et des feuilles sans pliures, il faut établir un équilibre entre les arrosages et l'humidité ambiante: c'est-à-dire que la perte d'eau par évaporation, doit être compensée par l'absorption d'eau par les racines. L'apparition de feuilles pliées en accordéon montre que cet équilibre est rompu, et la cause devra en être corrigée.

Pour une bonne hygrométrie, vaporisez le feuillage et la surface du pot une fois entre deux arrosages.

Rempotage

Miltonidium Nagata : un hybride de Miltonia et d'Oncidium.

De préférence au printemps ou à l'automne, tous les deux ou trois ans, lorsqu'il n'y a plus assez de place pour la nouvelle végétation.

Les miltonias ont des racines fines, nécessitant un compost se drainant parfaitement, tout en restant humide. On peut employer des écorces de conifères réduites en petits fragments ne dépassant pas un tiers à un demi centimètre. Le mélange par tiers écorce, tourbe fibreuse et polyuréthane leur convient.

Les miltonias, comme beau coup d'autres orchidées à très fines racines, réussissent très mal dans des pots trop grands. lls aiment au contraire être à l'étroit, aussi certains préfèrent pratiquer le rempotage tous les ans. On ne divisera pas trop souvent les miltonias, et on cherchera à obtenir de grosses touffes, qui en fleurs sont magnifiques. En cas de division, on fera attention que chaque nouvelle plante ait plusieurs pseudobulbes.

Prenez un pot d'un diamètre supérieur de 2 cm au pot que vous retirez. Nettoyez votre plante des feuilles sèches et des racines mortes. Tassez fortement le compost. Pendant le mois qui suit le rempotage, vaporisez la surface du pot tous les jours jusqu'à ce que de nouvelles racines apparaissent. Reprenez ensuite arrosages et fertilisation.

Fertilisation

Tous les 15 jours, faites suivre l'arrosage d'un passage d'engrais en alternant un engrais croissance (type HAKAPHOS 15/10/15) et un engrais floraison (type HAKAPHOS 8/12/24).On arrêtera pendant l'hiver, sauf si le soleil est particulièrement brillant.