Arrosages des orchidées

Arroser, oui, mais comment ?

Dans la nature, les racines des orchidées sont nues (voir page « en milieu tropical ») et reçoivent fréquemment des pluies abondantes. Mais elles se ressuient rapidement et peuvent rester sèches plusieurs jours sans dépérir. Quand vous arrosez, allez-y donc franchement, mais égouttez bien le pot avant de le ranger car les racines ne supportent pas l'eau qui stagne plusieurs jours. Ne faites pas des arrosages de quelques gouttes (comme avec un cactus), votre plante a réellement besoin d'eau (sauf cas particulier d'un rempotage fait récemment).

Techniques d'arrosage

  1. versez l'eau directement sur le compost en mettant un récipient sous le pot pour récupérer l'eau qui s'écoule en excès, ce qui vous permettra de la recycler pour arroser les autres orchidées; égouttez bien le pot.
  2. si vous avez un Vanda en suspension, trempez le directement dans un seau contenant l'eau d'arrosage.
  3. ne donnez pas d'engrais sur des racines sèches : arrosez à l'eau claire avant;
  4. si votre orchidée vous semble déshydratée, vous pouvez pratiquer le trempage du pot pendant 5mn. Placez d'abord la plante dans un seau, puis versez l'eau sur le compost en vous arrêtant au moment où il commence à se soulever. Le cas échéant, soulevez un peu le pot pour arrêter le mouvement, mettez vos doigts pour empêcher les morceaux d'écorce de partir dans l'eau; si vous voulez faire un trempage plus long, il n'est pas nécessaire d'immerger en totalité, les 3/4 de la hauteur du pot suffisent.
  5. si vous venez de rempotez la plante, n'arrosez pas : les racines sont blessées et l'eau les ferait pourrir. Contentez vous de brumiser les feuilles et reprenez l'arrosage de manière modérée après quelques jours.
  6. orchidées regroupées en paniers plastiques
  7. si vous trouvez l'atmosphère trop sèche, vous pouvez pallier le manque d'humidité par brumisation, mais aussi en plaçant les pots sur une « île » constituée par une assiette remplie d'eau au milieu de laquelle vous mettrez une soucoupe renversée plus petite, de manière à isoler le pot de tout contact direct avec l'eau; on peut aussi utiliser des bacs remplis de graviers (ou de billes d'argile) maintenus humides, les pots étant juste posés dessus: en aucun cas le pot ne doit baigner dans l'eau.
  8. si vous avez beaucoup d'orchidées, en serre, regroupez-les dans des paniers plastiques plus faciles à manipuler. Arrosez avec le panier au dessus d'un seau pour récupérer l'eau, puis replacez le panier : c'est fait !

D'une manière générale souvenez vous que l'on perd plus facilement une plante par excès d'arrosage que par défaut !

Dans les fiches par genre, vous trouverez des conseils de culture spécifiques à chaque espèce d'orchidée.

Facteurs pouvant influencer la fréquence d'arrosage
FacteurInfluence
TempératureLa température influe sur la quantité d'eau nécessaire selon l'évaporation des feuilles et du compost. Arroser moins par temps couvert. Diminuer également les arrosages en hiver et par temps froid. Par temps chaud et ensoleillé, les bassinages (léger arrosage en pluie fine qui mouille superficiellement les plantes sans atteindre le compost) sont bénéfiques, surtout le matin. Ne pas mouiller les feuilles soumises aux rayons chauds du soleil.
Taille du potUn pot de petite dimension n'a pas de réserve, il faut l'arroser bien plus qu'un grand. Les pots poreux ou les paniers ont besoin de beaucoup plus d'eau que les pots en plastique. En général, arroser une à deux fois par semaine, le matin de préférence. Si le compost est encore humide, reporter l'arrosage à la fois suivante.
Rempotage récentles arrosages sont à supprimer après le rempotage, il suffit de bassiner légèrement jusqu'à l'apparition des nouvelles racines.
Type de compostLes composts habituellement utilisés donnent souvent l'impression d'être trop secs : la fréquence des arrosages doit être ajustée en fonction de la plante et de la température, voire de l'humidité ambiantes, mais surtout en fonction de la texture du compost: ce dernier est très aéré? En ce cas n'hésitez pas arroser deux fois par semaine en été, une fois par semaine en hiver; si le compost comporte de la tourbe, matériau très hygroscopique, espacez largement les arrosages qui, trop rapprochés, finiraient par avoir raison de la plante (pourriture des racines).
EauIl est préférable d'utiliser de l'eau de pluie ou de Volvic (non calcaire), mais l'eau du robinet n'est pas nocive de temps à autre bien au contraire; proscrivez l'eau produite par un adoucisseur, car elle contient des ions sodium toxiques pour les végétaux.