Fiche de culture du Dendrobium

Dendrobium Nobile

Présentation

Ce genre, qui par le nombre d'espèces est le second (environ 1 600) se rencontre en Asie depuis l'Himalaya jusqu'à la Corée, au Japon, en Indonésie, en Australie, en Nouvelle Zélande, dans certaines iles de Polynésie; la Nouvelle Guinée à elle seule, en contient plus de 350 espèces. On en trouve aussi bien dans les régions basses et humides, que dans les montagnes à la limite du gel.

Orchidées sympodiales, elles sont toutes épiphytes et présentent une grande diversité d'allure; les pseudobulbes peuvent rappeler ceux du Cattleya, ou ressembler à un roseau; ils peuvent être érigés ou pendants, très petits ou atteindre 6 mètres; les feuilles peuvent persister trois ou quatre ans, ou tomber après chaque floraison; les fleurs peuvent être petites et insignifiantes, ou grandes et belles, solitaires ou groupées par deux ou par trois, réparties le long de la tige ou terminales, en grappes érigées ou pendantes.

Malgré cette grande diversité, la plupart s'adaptent à la culture en serre, chaude ou tempérée, même froide pour quelques espèces, et aussi à la culture en plein air, dans les régions tropicales.

Une plantule avec des racines s'est formée sur une tige, que faire ?
Il s'agit d'un « keiki » que vous pourrez détacher de la plante mère lorsqu'il aura atteint un développement suffisant.

Leur système végétatif est adapté aux conditions dans lesquelles ils vivent. Lorsque commence la saison des pluies dans les pays d'origine, ils émettent de nouvelles pousses qui se développent en pseudobulbes. À la fin de cette saison, lorsque les pseudobulbes sont totalement développés, elle va pouvoir résister à la saison sèche grâce à l'humidité de l'air, qui ne disparaît jamais même en période sèche, et aux réserves d'eau que stocke les pseudobulbes. Certains Dendrobium subissent en même temps des températures assez basses et bénéficient d'un maximum de lumière. En fin de saison sèche, certaines espèces vont se retrouver totalement dépourvues de feuilles, d'autres les auront conservées, mais en échange offriront de belles floraisons.

Avant de succomber au charme d'un Dendrobium n'oubliez pas de demander à votre fournisseur s'il est de serre tempérée chaude, tempérée, ou froide. Ceci doit rester le facteur déterminant de votre choix.

Selon leurs exigences, les Dendrobiums peuvent être classés en six groupes.

GroupeEspècesMode de CultureArrosage
1nobile, chrysanthum, wardianum.serre tempérée
serre froide à l'automne
pendant croissance et floraison, arrêté sinon
2anosmum, findlayanum, heterocarpum, parishii, pierardii.serre tempérée toute l'année pendant croissance, modéré à la floraison, arrêté sinon
3chrysotoxum, densiflorum, farmeri, fimbriatum, moschatum, thyrsiflorum.serre tempérée
serre froide à l'automne
régulier au long de l'année
4dearei, formosum, infundibulum, macrophyllum, sanderae, schutzeiserre tempérée toute l'année et faible amplitude thermiquerégulier au long de l'année
5gouldii, stratiotes, taurinum, discolor, lineale.serre chauderégulier au long de l'année
6biggibum et sa variété phalaenopsis, superbiens.serre chaudependant croissance et floraison, arrêté sinon
Dendrobium Chrysotoxum
Ne confondez pas « tige à fleurs » et pseudobulbe : le pseudobulbe est un organe de réserve qui peut faire des fleurs plusieurs années de suite. Si vous le coupez alors qu'il est bien vivant, vous affaiblissez votre plante !

Culture

Le premier et le troisième groupe ont les mêmes exigences: serre tempérée toute l'année, les températures la nuit allant de 13 à 16 C, sauf à l'automne, où pour provoquer l'induction des boutons floraux, on les place dans la serre froide, la température nocturne ne devant pas dépasser 10 °C.

Les plantes du second groupe restent toute l'année dans la serre tempérée. Les plantes du quatrième groupe ne tolèrent pas de grands écarts de température, l'hiver 12°C la nuit et 15°C le jour, l'été 15°C la nuit, quelques degrés de plus le jour.

Dendrobium kingianum

Les Dendrobiums du cinquième groupe, frileux, sont à mettre dans la partie la plus chaude de la serre tempérée, la température hivernale nocturne restant au-dessus de 16° C.

Enfin ceux du sixième groupe, demandent l'hiver une température qui ne descende pas la nuit au-dessous de 16° à 18°C.

Les plantes à feuilles persistantes, sont plus exigeantes en humidité que celles à feuilles caduques.

Un constant mouvement d'air est indispensable pour maintenir les Dendrobiums en bonne santé, et obtenir un bon développement. Il faut cependant éviter les courants d'air secs, froids ou chauds, surtout pendant la formation des boutons floraux.

Eclairage

Dendrobium thyrsiflorum

On donne en général, la même quantité de lumière qu'aux cattleyas, certaines espèces supportent même le plein soleil. Les espèces à feuilles persistantes ont besoin au moins de 15 000 à 25 000 lux, on ombre seulement pour éviter brûlures et déshydratation. En serre ces espèces sont à placer sous le vitrage; en appartement on les met derrière une fenêtre brillamment éclairée. La culture sous lumière artificielle exige un éclairage très puissant.

Les espèces à feuilles caduques doivent recevoir 15 000 à 30 000 lux; on ombre si nécessaire pour éviter que le feuillage ne soit brûlé.

Arrosage

La plupart des dendrobium exige une période de repos qui effraie toujours un peu au départ. N'hésitez pas à être sévère avec vos Dendrobium, puisque ils subissent dans la nature une grande saison sèche et que leurs pseudobulbes servent à y résister. Surveillez-les bien pendant cette période, donnez leur un maximum d'humidité ambiante, beaucoup de lumière et si vous remarquez que les pseudobulbes se rétrécissent reprenez légèrement les arrosages.

Les eaux très minéralisées et trop calcaires sont à proscrire. Préférez l'eau de pluie.

Fertilisation

Dendrobium (photo Martine Meunier)

Les espèces à feuilles persistantes, si elles sont en situation éclairée sont gourmandes d'engrais, ainsi reçoivent elles deux applications de fertilisants par mois, une fois par mois dans le cas contraire. Ne jamais donner d'engrais pendant la période de repos.

Rempotage

Les rempotages : Ils doivent être faits tous les 2 ou 3 ans. Utilisez les substrats à base d'écorce et d'argile expansée, auxquels on peut ajouter du charbon de bois. Ces plantes aiment être dans de petits pots, ainsi ils peuvent être arrosés copieusement pendant leur période de végétation sans risquer de faire pourrir les racines. Il ne faut jamais rempoter un Dendrobium pendant la période de repos.

Bouton de thyrsiflorum

On peut aussi fixer les plantes sur des plaques de racines de fougère arborescente sur lesquelles elles pourront rester plusieurs années. Le rempotage se pratique quand les nouvelles pousses démarrent,et queles nouvelles racines se montrent. On choisit un pot plutôt petit, les pseudobulbes poussant serrés, et ayant une base souvent mince. La division a lieu lors du rempotage, pour les espèces à feuilles persistantes; on conserve en plus de la nouvelle pousse, trois ou quatre pseudobulbes. Il est d'ailleurs utile de se rappeler en supprimant les anciens pseudobulbes que certains dendrobiums, nobile par exemple, peuvent fleurir sur des tiges ayant plusieurs années, et que d'autres, du type phalaenopsis, portent des fleurs, plusieurs années de suite, sur le même pseudobulbe.

A l'aisselle des feuilles apparaissent fréquemment des rejets appelés "keikis" qui peuvent être mis en pot séparément dès qu'ils sont suffisamment racinés.