Calendrier de culture des orchidées

Source : © Société Française d'Orchidophilie

Calendrier
Les soins de l'hiverToutes les Orchidées sont rentrées à l'intérieur pour passer l'hiver, exception faite bien sûr des Orchidées européennes qui peuvent rester au jardin.
La température intérieure doit être surveillée de près, notamment la nuit où elle peut chuter considérablement. Il ne doit pas faire trop froid pour les Orchidées de climat chaud et pas trop chaud pour celles de climat tempéré ou froid. Le chauffage doit donc être en fonction des espèces mais également des températures extérieures qui influent sur les températures intérieures.
Les arrosages doivent être stoppés pour les Orchidées rentrées en dormance pour l'hiver (Dendrobium à feuillage caduque) ou diminués sans laisser se flétrir les pseudobulbes (Dendrobium à feuillage persistant ou semi-caduc, Oncidium, Odontoglossum, Zygopetalum, Encyclia, Cymbidium et Cattleya). En contrepartie, l'atmosphère autour d'elles devra être humide. Les autres genres comme Phalaenopsis, Vanda, Angraecum, Masdevallia, Miltoniopsis, Paphiopedilum, Phragmidpedium ne nécessitent pas de cette période de repos mais leur croissance est ralentie. Elles recevront un arrosage léger et régulier, et les apports d'engrais seront réduits de moitié.
L'hygrométrie de l'air est à surveiller également, le chauffage assèchant l'atmosphère. Les plantes sont à éloigner des sources de chaleur au risque de dessécher trop rapidement leur substrat. Pour humidifier l'air, les pots peuvent être placés sur des soucoupes garnies de billes d'argile et d'eau.
Les brumisations des plantes sont à limiter si le temps trop froid ne permet pas d'aérer, au risque de développer des champignons (petites tâches) sur les feuilles et les fleurs. Des brumisations du compost sont préférables.
L'eau utilisée ne doit pas être trop froide, mais à température ambiante.
La lumière hivernale étant réduite, les plantes doivent être placées le plus près possible des fenêtres.
Les soins du printempsCertaines plantes comme les Cymbidium peuvent déjà être placées au grand air sur le balcon ou dans le jardin.
Lorsque les nouvelles pousses se forment, il est temps de rempoter les plantes qui n'ont pas été rempotées depuis plus de deux ans et dont les racines débordent beaucoup trop du pot. La taille du pot de rempotage ne devra pas être trop grand par rapport à la taille de la plante. Si les hampes florales commencent à apparaître, le rempotage ne se fera qu'après la défloraison. Les hampes pourront être tuteurées si besoin.
L'arrosage sera suspendu pour les plantes juste rempotées pendant environ 15 jours afin que les racines cicatrisent. Aucun engrais ne devra être apporté pendant au moins 3 semaines. Les brumisations apporteront l'humidité nécessaire à la plante pendant cette période. Les plantes qui étaient en dormance durant l'hiver se réveillent lorsque le printemps renaît. De nouvelles pousses apparaissent, les jours rallongent, le soleil est plus présent et les températures montent plus le printemps s'installe.
Les arrosages se feront donc plus fréquents en fonction des températures. Un apport d'engrais un arrosage sur trois sera bénéfique en cette saison de pleine croissance végétative. Un engrais riche en azote (N) pour favoriser la végétation et un engrais riche en phosphore (P) pour stimuler la floraison peuvent être utilisés en alternance.
L'hygrométrie devra être augmentée par des brumisations sur l'envers du feuillage, sur le substrat et les racines aériennes. Ces brumisations devront être de plus en plus fréquentes au fur et à mesure que les températures s'élèvent dans la saison.
Les soins de l'été

A l'intérieur

Brumiser les plantes tous les matins sous les feuilles et renouveler l'opération en fin de journée pour les Orchidées de serre froide afin de les rafraîchir.
Laisser les fenêtres ouvertes la nuit pour abaisser la température et poser un voilage aux fenêtres le jour pour couper les rayons nocifs du soleil.

A l'extérieur

Toutes les espèces peuvent être sorties à l'extérieur durant l'été sauf les Phalaenopsis. A l'extérieur, les plantes seront placées dans des lieux mi-ombragés, sous un arbre par exemple ou à l'est.
Terminer tous les rempotages qui doivent encore être faits.
Vaporiser les plantes le matin et renouveler l'opération dans la journée s'il fait très chaud.
L'évaporation à l'extérieur est plus rapide qu'en intérieur. Les arrosages doivent donc être plus copieux : tous les 2 à 3 jours, en fonction des genres, voire tous les jours pour les plantes en petits pots. Protéger les plantes de la pluie.
Surveiller les parasites ; il vaut mieux surélever les pots du sol pour éviter que les limaces et les escargots ne croquent les feuilles dont ils sont très friands. On peut aussi saupoudrer un anti-limace sur la surface des pots.
Lorsque la chaleur est élevée et la lumière intense, les plantes consomment davantage d'eau.
Les soins de l'automne

Les Orchidées qui ont été sorties cet été

Il est temps de rentrer les plantes car même si les températures diurnes sont encore douces, les nuits deviennent de plus en plus fraîches.
Surveiller les plantes avant de les rentrer tout de même afin de vérifier qu'elles n'abritent pas de petits insectes.
Seul le genre Cymbidium peut rester encore dehors jusqu'à la mi-octobre, voire même plus. Ce sont des plantes rigoureuses qui supportent bien les petites gelées de la nuit. L'écart de température entre le jour et la nuit induira ainsi leur floraison. Une fois rentrés, les mettre dans une pièce fraîche. Dès que les hampes se forment, ils peuvent alors être placés dans le salon à température d'appartement.

Dans la maison

Brumiser les plantes tous les 2 jours le matin sous les feuilles, afin de maintenir l'humidité qu'il leur faut.
Laisser la fenêtre entrouverte la nuit pour créer un petit écart de température entre le jour et la nuit. Un voilage aux fenêtres très ensoleillées est encore nécessaire pour couper les rayons nocifs.