Fiche de culture de l'Epidendrum

Epidendrum Ibaguense

Présentation

Avec plus de 1,000 espèces connues, essentiellement d'Amérique centrale et d'Amérique du sud . Les épidendrums semblent se partager en deux catégories: ceux avec des pseudobulbes ovales , et ceux avec des tiges en forme de roseau. Un facteur commun de ces espèces est que la tige florale se développe au sommet du pseudobulbe et les fleurs ouvrent par succession. La plupart des espèces croîtront bien sous des conditions moyennes.

La plus connue vraisemblablement de ce genre est Epidendrum Ibaguense, originaire d'Amérique intertropicale. Grande plante dépourvue de pseudobulbe. La tige, souple, érigée, dépasse généralement 1 m et porte de nombreuses feuilles coriaces, elliptiques, alternes, bien espacées entre elles, longues d'environ 10 cm et larges de 3,5 cm. La hampe florale, non ramifiée, dépasse aisément 60 cm de long et porte au sommet une inflorescence dense, formée de fleurs de dimensions et couleur très variables, durables, qui s'ouvrent successivement.

E. ibaguense est une espèce parfois confondue avec E secundum et E imatophyllum, dont elle diffère par la forme du labelle. Floraison en diverses périodes de l'année, parfois pendant plusieurs mois.

Hybrides courants: Epiphronitis Veitchii (E ibaguense x Sophronitis coccinea [Lindl.] Rchb.f.) a été le premier hybride obtenu à partir de cette espèce, en 1890. Cette plante est semblable à E ibaguense, mais plus petite: les tiges n'atteignent habituellement que quelques décimètres, et la croissance est moins vigoureuse, ce qui se traduit par un aspect un peu grêle. Les fleurs sont plus grandes, de forme plus remarquable et de couleur particulièrement vive.

Culture

Epidendrum Royauté de Belgique

Plante facile à cultiver, très répandue dans les collections. Elle est généralement installée en pot proportionné à ses dimensions et s'adapte à tous les types de compost, mais il semble que les meilleurs résultats soient obtenus avec l'écorce. Il est préférable de soutenir la tige longue et mince en la liant à un tuteur. La plante talle facilement et abondamment. Cette espèce, comme celles qui lui sont proches, s'adapte bien à des conditions un peu différentes de celles de sa région d'origine, ce qui permet sa diffusion assez large comme plante de jardin dans toutes les zones tropicales. Généralement, la tige émet, à diverses hauteurs, des rejets latéraux qui s'enracinent abondamment et qui, séparés de la plante mère, peuvent être rempotés pour former des plantes nouvelles.

Hivernez la plante en serre tempérée (16°C). A la belle saison, n'hésitez pas à placer la plante au soleil en évitant la grosse chaleur et en l'accoutumant progressivement : sinon, coup de soleil garanti.

Rempotage

La plante drageonne et rejette fortement, les tiges pouvant elles même présenter de nombreux rejets que l'on pourra repiquer séparément dès qu'il auront au moins trois racines.