Une ville devenue sombre

Wallace & Shrek

Il était une fois deux villages à la banlieue : Icy c'était le haut et les Moulinos, le bord de l'eau quand la Seine était encore une rivière.

La vie y était belle et simple : les braves prolos travaillaient pour les 3 sorcières (en fait, elles étaient gentilles) qui s'appelaient Renôt, AMX32 et Manufacture des Tabacs (fille de la reine Seita, la grosse avec du papier maïs). Le village était fait de petits pavillons comme il en faut pour les gens, c'est à dire avec une pièce pour quinze personnes : juste de quoi rebuter le Parisien bourgeois, bien acclimaté à son F9 dans le 16ème. Certains, sentier de la Montézy (c'est le vrai nom), après une rude journée de labeur, sarclaient quelques choux et nourrissaient des poules comme il n'y en a plus dans Paris.

Tout alla bien jusqu'à l'arrivée de l'Ogre. Pour se faire bien voir, il commença par une coulée verte, du haut vers le bas. Mais hélas, il laissa entrer dans le village le mauvais génie Bouigbouig, vous savez, celui qui fait des coulées grises, celles qui ont tendance à se solidifier.

Santishrek

Dans le village, le Bouigbouig dévora les pavillons en mettant à la place des Clapiers à Bobos : 5 fois plus hauts, dans le genre "Robien-défiscalisé" (mais plaqué de fausses pierres pour faire penser que c'est un placement) et munis d'un digicode à l'entrée pour mieux voir venir.

Résultat : la ville est devenue toute sombre comme Paris et le nouveau Palais est celui des sports.