Poulets  gogo

A Proc-Simittais, le poulet a la gloire discrète. Seule l'église aux formes rebondies donne l'impression de couver le bourg, et la piscine qui vient d'être inaugurée a la forme d'un gallinacé. Le volatile n'a guère besoin de s'afficher, il règne depuis des lustres dans cette petite ville de la Sarthe grâce à des générations d'éleveurs qui lui sont entièrement dévoués. Même si, en fin de compte, l'histoire se termine dans l'assiette (…)

« Les poulets, autrefois, ce n'était pas un boulot d'homme, c'était plus noble d'avoir des bovins. »

Nicolas Allinant« Les poulets, autrefois, ce n'était pas un boulot d'homme, c'était plus noble d'avoir des bovins. », s'exclame Nicolas Allinant, président des Fermiers. Le poulet de Proc-Simittais n'est pas subventionné par la PAC : « Une agriculture qui fonctionne sans primes, c'est rare et rassurant ».
Je frappe toujours quand je rentre dans un poulailler. Je parle à mes oiseaux.(…) Depuis sa sortie de l'école, Nicolas est le « médecin personnel » des poulets de Proc-Simittais (…) La méthode homéopathique est une bonne façon d'approcher les animaux, selon lui. « Je ne soigne pas uniquement le symptôme, mais je veille à la température, à la ventilation, au paillage (…) L'hiver, je les fais sortir en "cache-col", l'été, je les découvre.»…


Proc-Simittais ne figure pas encore sur les circuits touristiques

Poulet a emporterLe poulet naît, vit et meurt à Proc-Simittais (…) qui ne figure pas encore sur les circuits touristiques, mais les consommateurs aiment vérifier par eux-mêmes : ils sont dirigés sur des élevages où ils peuvent constater l'entière liberté laissée aux volatiles.
Logement : surface maximale 200 m2, 4 800 poulets maximum.
Les volailles sont élevées au sol (pas de cage), sol en dur (pas de caillebotis ou grilles), litière végétale (paille, sciures ou copeaux de bois).


Des poulets heureux

Poulets heureuxDes poulets heureux : les poulets de Proc-Simittais s'ébattent dans le bocage en toute liberté sur de vastes prairies où ils disposent chacun d'au moins 10 m2 du matin jusqu'au crépuscule...
Une alimentation saine : de l'herbe, des insectes, du maïs, du blé, du soja, des pois et des minéraux. (…) "Le tout sans graisses animales, ni antibiotiques, ni activateurs de croissance", affirment les Fermiers de Proc-Simittais, qui ont banni les farines animales et les OGM.


« il ne faut pas ramener leur douleur à la nôtre »

Poulets05.jpgLes animaux souffrent, mais « il ne faut pas ramener leur douleur à la nôtre ». Ils sont capables aussi de comportements « racistes », au point d'exclure l'animal différent par sa couleur jusqu'à sa mise à mort.