Et mon disque dur, c’est du poulet ?

disque durement photoniqué

disque durement photoniqué et plein de données estivales…
En bombardant des protéines de poulet avec un rayon laser, des chercheurs strasbourgeois ont peut-être mis au point le disque dur de l'avenir(…).

« L'hypermémoire diffractive », comme l'ont provisoirement baptisée ses concepteurs, fait appel à des protéines animales qui stockent les données en se déformant sous l'effet d'un rayon laser, lui-même modulé en fonction des données à enregistrer, explique Patrick Meyrueis, le directeur du laboratoire de photonique (…) à l'Université Louis- Pasteur de Strasbourg.

Ainsi déformées, les molécules issues des volailles, déposées sur un support de verre ou de plastique, forment une image holographique qui pourra ensuite être lue au moyen d'un laser. (…) Ils obtiendraient alors des disques durs de très grande capacité, accessible à très grande vitesse.

© AFP (extraits) - jeudi 13 mai 2004