Issy-les-Moulineaux étudie la construction d’un téléphérique

La ville a confié à la RATP l'étude de faisabilité d’un téléphérique destiné à relier au métro le quartier du Fort d’Issy.
Le parcours (830m sur 90 mètres d’altitude) s’effectuerait en 2,30 mn ce qui permettrait de transporter 480 personnes par heure et par sens. [plus d'infos ici...]

Fortement numérique et téléphérique

Naissance d'une cité numérique au Fort d'Issy

Dédé, t'es féérique ! Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme d’aménagement du Fort d’Issy-les-Moulineaux : sur ce site de 15 hectares, la ville prévoit de construire 1200 logements et le nouveau siège de la Gendarmerie nationale. Au total, ce quartier devrait accueillir 2000 habitants supplémentaires. (…)
« Projet audacieux », « cité du IIIe millénaire » et même « fleuron des nouvelles technologies au rayonnement international ». Les qualificatifs ne manquent pas (…) pour présenter le futur projet urbain. André Santini voit les choses en très grand pour ce qu’il appelle son « éco-fort numérique ». (…) il s’est inspiré de concepts étrangers appelés « U-City » (pour Ubiquitus-City), comme à Stockholm, Greenwich ou Brême : des immeubles futuristes interconnectés bénéficieront tous d’un câblage multimédia, d’une liaison internet très haut débit ou d’e-commerces reliés aux habitations…

Extraits de la page d'un indicateur nommé « Bertrand »…


L'Armée vient de céder son Fort militaire à la ville d'Issy-les-Moulineaux. Ce lieu historique sera transformé en une Cyber Cité Numérique avec plus d'un millier de logements. Le futur est Issy.

Indicateur Bertrand
Avec votre projet de Fort numérique vous dessinez l'habitat de demain. Quel est le concept ?

André Santini :
Nous allons construire 1 200 logements dans les enceintes de ce Fort reconstruit après avoir été complètement taillé en pièce par les Prussiens lors du siège de 1870. Il y aura 300 logements sociaux et surtout tous les appartements seront équipés des dernières évolutions de la domotique, de la cybernétique. La commune est, de fait, à la pointe de la révolution numérique qu'il faut mettre en oeuvre ! Ce site est destiné à être transformé en un quartier d'habitation du troisième type puisque les 1 200 logements et les équipements publics seront dotés de toutes les infrastructures de nouvelles technologies. Le concept de Fort Numérique implique l'intégration dans la vie quotidienne des futurs résidents des services obtenus grâce aux Nouvelles Technologies de l'Information. Le e-commerce sera développé grâce à une connexion haut débit entre les habitants et les commerçants. On pourra gérer une fuite d'eau à partir de sa voiture, commander des produits usuels comme dans les hôtels, et nous espérons monter une sorte de coopérative avec les petits commerçants afin d'éviter qu'il y ait encore un centre commercial supplémentaire. C'est un Fort qui sera résolument ouvert sur la ville et non pas renfermé sur lui-même pour en faire un ghetto de luxe.

I.B.
Quelle place la dimension environnementale va t-elle occuper dans ce projet ?

A.S. La dimension de la Très Haute Qualité Environnementale et du Développement Durable va marquer les futurs bâtiments, qu'ils soient publics ou privés. Nous réfléchissons à développer les énergies renouvelables en complément des énergies traditionnelles (...); la notion de THQE, la marque d'Eco Fort Numérique est lancée, et la ville va protéger ce label.

I.B.
Que prévoyez-vous en matière de transports pour desservir votre programme ?

A.S. Après concertation, un mode de transport innovant, va être installé : il s'agit d'un téléphérique, sur une ligne de 830 mètres de long, prévu pour transporter 480 personnes à l'heure, en 2 mn 30, du Fort au métro Mairie d'Issy. Il n'y aura qu'un pylône de 55 mètres à installer dans le parc Henri Barbusse. C'est un mode de transport auquel nous croyons beaucoup, d'autant que les études conduites par la RATP ont démontré sa pertinence et sa faisabilité. Cela permettra d'économiser 500 voitures à l'heure. C'est un fabuleux dossier pour notre intercommunalité, Arc de Seine.




Olivier Marin © Indicateur Bertrand