Manifeste de la vieille Europe contre l'utilisation des Charmes de Destructions Massives

Les Etats Unis ont attaqué l'Irak sans autorisation le 19 mars 2003, isnpirés de Saddam Hussein déjà précurseur au Koweit en 1991; ils détiennent des charmes de destruction massive. Devons-nous les laisser continuer ? Où est le Bien et le Mâle ?
Le reporter de Nofuture apporte l' éclairage sur le conflit en Irak que vous ne trouverez dans aucun média.

Conçues à l'origine pour apporter un peu d'intelligence artificielle aux blondes américaines, les injections de silicones mammaires ont été odieusement détournées de leur charmant objectif initial.
Elles sont devenues de redoutables (ch)Armes de destruction massive au Proche Orient.
A gauche, l'impressionnante batterie de lancement de missiles siliconés installée à bord de l'USS Bunker Hill en mer Rouge.
A droite, impact simultané de 2 missiles jumeaux qui s'écrasent sur le nord de Bagdad.
Oui, la pesanteur est bien là, pleine d'une mollesse indigne.
Totalement pilotés par le satellite KeyHole, de nombreux drones et avec Internet, les missiles sont dirigés sur une cible identifiée avec une incroyable précision de 30 cm !
Les lanceurs de charmes massifs visent ainsi prioritairement Saddam Hussein et son entourage afin d'épargner les vies innocentes. C'est la stratégie du "Zero Victime".
Le résultat est complètement sécurisé ainsi qu'en témoigne cette vue saisissante de madame Oussama Femal Hussein, touchée à sa sortie du Palais alors qu'elle partait chercher son colis piégé à La Redoute.

Le Secrétaire à la Défense, Donald Rumsfeld (ci-contre à droite), a précisé qu'il s'était personnellement impliqué dans le déploiement stratégique de la nouvelle arme : il a tenu à mettre lui-même la main au dispositif minutieusement préparé dans l'hypothèse (très pessimiste) de déclenchement du conflit.

Son entourage affirme que, contrairement aux apparences, toutes les précautions ont été prises et dément formellement la rumeur fantaisiste de contamination de l'exécutif.

MORE THAN 2,000,000 WOMEN IN IRAK HAVE BEEN INTOXICATED BY BREAST IMPLANTS.
MISTER DOUBLEYOU PRESIDENT OF THE US,PLEASE HELP THESE WOMEN,
SAVE LIVES BY BANISHING BREAST IMPLANTS.

PLUS DE 2.000.000 FEMMES EN IRAK ONT ÉTÉ INTOXIQUÉES PAR LES IMPLANTS MAMMAIRES.
MONSIEUR DOUBLEYOU PRÉSIDENT DES ETATS-UNIS,S'IL VOUS PLAÎT AIDEZ CES FEMMES, SAUVEZ DES VIES EN BANNISSANT LES IMPLANTS MAMMAIRES.