Il faisait vraiment chaud... depuis juin. 

NoFuture est parti en vacances début août, en confiant la garde de ses vieux parents à M. Raffarin qui est AUSSI parti en vacances et ne s'en est pas occupé.
Ce n'est donc pas la faute à NoFuture.

Chronique de la canicalcule par NoFuture, le 21 août 2003

4 août La France a très chaud. Pollution à l'ozone en Ile-de-France. La direction de la centrale nucléaire de Fessenheim décide d'arroser les parois extérieures qui frôlent les 50°C réglementaires.
5 août Premiers records de chaleur; la pollution à l'ozone s'étend.
7 août Les victimes de coups de chaleur affluent dans les hôpitaux parisiens. Météo France prévoit le maintien de la vague de chaleur exceptionnelle pour les six jours à venir.
8 août Les hospitalisations programmées non urgentes sont reportées ou annulées.
9 août Le centre et l'ouest du pays transpirent toujours avec 40°C.
10 août “En 4 jours, il y a eu pratiquement sur la région parisienne une cinquantaine de morts dues à la chaleur”, s'insurge le Dr Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes. “Au niveau de la Direction générale de la Santé, il ne se passe strictement rien. Ils osent parler de morts naturelles”, accuse-t-il.
11 août Le gouvernement est "passif et inerte" - François Hollande.
"Il n'existe pas d'engorgement massif des urgences" assure le ministre de la Santé, M. Mattei.
12 août Le secrétaire d'Etat aux personnes âgées Hubert Falco dénonce une polémique "consternante".
M. Raffarin dénonce les "polémiques partisanes" et défend l'action de son gouvernement contre les conséquences de la chaleur.
Le PS dénonce une “communication fébrile et dérisoire”.
13 août Le nombre de morts grimpe dans les hôpitaux parisiens. M. Raffarin déclenche le Plan blanc (NDLR : erreur de couleur ?).
14 août La DGS avance 3.000 décès liés à la chaleur.
Les Pompes funèbres générales rappellent du personnel et installent quatre tentes réfrigérées en banlieue.
Les urgentistes se disent toujours en colère. M. Raffarin interrompt ses vacances.
15 août Rafraîchissement des températures et déclenchement du Plan blanc. Les services d'urgence commencent à souffler.
Jean-François Copé met en cause les 35 heures qui posent aux hôpitaux des “difficultés insurmontables”.
16 août Le mercure redescend partout sous les 30°C
M. Raffarin assure que le “temps est à la solidarité pas à la polémique” et réaffirme son soutien à M. Mattei.
17 août M. Raffarin annonce le versement à la rentrée d'une "prime exceptionnelle" pour le personnel hospitalier et dément l'estimation de 5.000 morts.
18 août M. Mattei juge plausible l'hypothèse de 5.000 morts, avant de critiquer la Direction générale de la Santé. Mis implicitement en cause, le directeur général de la DGS, M. Abenhaïm, démissionne : “Dans notre pays, nous avons un peu tendance à chercher des boucs émissaires...”.
François Hollande dénonce “le défaut d'anticipation” du gouvernement. M. Mamère (Verts) favorable à une commission d'enquête parlementaire.
19 août M. Mattei annonce la création d'une mission d'évaluation chargée d'effectuer l'analyse de la crise sanitaire provoquée par la canicule.
Elisabeth Guigou reproche au gouvernement “une double faute grave” dans la gestion de la crise liée à la canicule, mais dit ne pas vouloir entrer “dans des polémiques politiciennes”.
Yves Contassot (Les Verts) attire l'attention sur “les blessés de la canicule ...des personnes valides qui vivaient chez elles qui sont tombées dans la dépendance”.
Bertrand Delanoë(PS) dénonce les “dysfonctionnements sérieux de notre système de santé”.
En Espagne, la mortalité pourrait, comme en France, se chiffrer en milliers.
20 août Jean-Marc Ayrault (PS) a expliqué mercredi que son parti avait demandé la création d'une commission d'enquête.
M. Delanoë a salué le travail extraordinaire des personnels ... de la Ville de Paris qui a “permis de sauver des vies”.
M. Raffarin promet des chiffres officiels sur le bilan de la canicule en France. Le groupe de pompes funèbres OGF évalue à plus de 13.000 le nombre de décès supplémentaires par rapport à l'an dernier.
51% des Français estiment que le gouvernement n'a pas été à la hauteur, selon un sondage CSA. (...).
Enfin, 36% des Français disent avoir passé de bonnes vacances, ... tandis que 17% ne sont pas partis.
Une association italienne demande l'ouverture d'une enquête sur le nombre de décès liés à la vague de chaleur exceptionnelle qui a touché le pays.
21 août Le chef de l'Etat devient la principale cible de la gauche et l'extrême droite :
  • “Chirac doit s'excuser devant les Français de son absence de réaction”, Yves Con-tassot.
  • Le Pen a jugé que Chirac “n'a pas eu un mot de compassion,... pour les Français souffrant de la canicule”.
  • Marie-George Buffet demandé à Jacques Chirac la convocation extraordinaire du Parlement pour constituer une commission d'enquête.
  • “Aurais-je fait mieux ?” s'est interrogé l'ancien ministre de la Santé Bernard Kouchner.
  • M. Accoyer (UMP): la situation “ne justifie pas une intervention solennelle” du Président...
A l'issue du conseil des ministres, le président est intervenu pour manifester sa solidarité envers les familles des victimes.
M.Hubert Falco, secrétaire d'Etat aux personnes âgées : “Je suis favorable à un plan vermeil d'urgence”.
La canicule aurait fait 13 600 décès de plus en août.
Dr Pelloux : “Si les chiffres des PFG s'avèrent exacts, c'est une catastrophe humanitaire”.
M. Aubart, président de la coordination médicale hospitalière, a jugé cette évaluation “probable”.
La première entreprise de capitonnage de cercueil en France, la CGSM, affirme avoir triplé ses ventes en août. “et les commandes continuent à tomber”, a affirmé son directeur.
Canicule :On utilise ce mot pour désigner une période de grande chaleur; il provient du latin canicula (petite chienne).
Les journées caniculaires correspondent à la période du 24 juillet au 23 août, époque à laquelle l'étoile Sirius se lève et se couche avec le Soleil. Sirius appartient à la constellation du Grand Chien et était appelée par les Romains « stella canicula ». Les Romains avaient remarqué la coïncidence des grandes chaleurs et la réapparition de l'étoile de la petite chienne dans le ciel matinal.