Echanger des données entre Mac et PC...

Un peu d'Histoire

Échanger des fichiers entre Mac et PC fonctionne facilement maintenant.
Sous Mac OS X - le système actuel - Apple a adopté les même standards de nom de fichier que Windows et Linux et on les ouvre à condition bien sûr de posséder l'application nécessaire.

L'argument « les logiciels Mac sont chers » ne tient plus vraiment la route : la machine est livrée avec pratiquement tout ce qu'il faut au départ. Si vous avez des besoins professionnels, sachez aussi que vous n'êtes pas condamné à prendre la version Macintosh de Microsoft Office : j'utilise depuis 4 ans NeoOffice (variante d'OpenOffice), un logiciel libre, pour « faire de l'Excel, du Word et du PowerPoint ». Vous n'avez pas besoin non plus d'anti-virus, de logiciels pour « booster votre PC », bref de toutes ces béquilles dont Windows a besoin pour marcher.

La compatibilité actuellement est telle que c'est plutôt Windows qui est incompatible avec tous les autres : ce qui est amusant, c'est que Windows est aujourd'hui dans la situation du système Mac il y a 10 ans, moment où j'écrivais la première version de cette page : une architecture fermée et obsolète.

Que faire avec les vieux Macs...

Sous MacOS 9, tout repose sur un paramétrage convenable du Tableau de Bord «Echange de fichiers».

Echange de fichiers permet de créer l'équivalence entre un certain type de fichier Windows et son équivalent sur Mac. Il est livré avec un certain nombre de réglages tout faits, mais que l'on peut adapter à ses besoins.

En paramétrant ces équivalences, on met en place les moyens :

  • d'envoyer un document Mac à un ami qui possède un PC
  • de lire sur Mac un document PC.
  • De nombreuses pages détaillent les diverses astuces possibles. Je vous les donne en liens.

Je vais vous donner les principes généraux pour faire des opérations courantes :

L'aride botanique des types de fichier

Ouindoze, le très bête enfant de MS-DOS, repère ses fichiers par "l'extension ": le nom d'un fichier MS-DOS est de la forme : "8.3", soit 8 caractères pour le nom et une extension de 3 caractères séparés par un point.

nom du fichier

par exemple "FICHIER1"

Lorsque le PC destinataire est ancien, il est conseillé de prendre uniquement des majuscules et des chiffres, de ne mettre ni blancs ni caractère spéciaux. Les caractères illégaux dans les noms de fichiers DOS et Windows sont :

? [ ] / \ = + < > : ; " ,

extension

Un point suivi de 3 caractères en général :

Cette extension est le critère sur lequel se fait l'équivalence entre un fichier de type donné entre le Mac et le PC : pour envoyer un fichier vers un PC, prenez le principe de le baptiser au normes MS-DOS, avec l'extension appropriée. Avec des Mac et des PC plus récents, des noms de plus de 8 caractères peuvent fonctionner, mais la norme que je vous donne a le mérite de marcher dans tous les cas.

Les principales équivalences et leur usage

Echange de fichiers est pré-paramétré avec de nombreuses équivalences que vous pourrez trouver vous même : je vous donne les plus courantes.

ExtensionLe type de fichierConseils
.DOCfichier WordIl y a autant de version de Word que d'années, vous pouvez avoir des problèmes pour lire un fichier récent avec un vieux Word.
Sur PC, enregistrez vos documents à transmettre a un format Word ancien : Word pour Windows 2 ou Word 6 par exemple. Vous ne perdrez pratiquement rien de très utile.
.RTFfichier traitement de texte au format "Rich Text File"""Ce format est lisible par tous les traitements de texte : Word, AppleWorks, etc.
Si vous envoyez un document, envoyez en une copie à ce format : ça peut dépanner !
.XLS
.XLW
Feuille ou Classeur de calcul ExcelMême remarque que pour Word.
.SLK"Format ""SYLK"" qui est aux tableurs l'équivalent du RTF"Comme le RTF, à utiliser sans vergogne lorsqu'on ne sait pas trop quelle version de tableur possède le correspondant.
.GIFImage au format Graphics Interchange Format de CompuserveSur Mac, s'ouvre et s'enregistre à un autre format avec GraphicConverter.
.PDFAdobe's Portable Document Format.Utiliser Adobe Acrobat Reader pour lire.
.SEAMacintosh self-extracting archiveFichier autodécompactable Mac : en principe inutilisable sur PC, essayer Stuffit.
.TXTFichier texte ASCII, généralement du MS-WINDOWS Notepad ou texte seul de Word ou Excel.S'ouvre avec SimpleText
.JPG ou .JPEGImage JPEG ( Joint Photographic Experts Group)Sur Mac, s'ouvre et s'enregistre à un autre format avec GraphicConverter.
.BMPImage BitMap PCSur Mac, s'ouvre et s'enregistre à un autre format avec GraphicConverter.
.EXEExécutable (application Windows).Dans 99% des cas vous ne pourrez pas ouvrir ce type de fichier sur un Mac sans utiliser un logiciel d'émulation Windows sur Mac. Ce sont des applications PC et elles sont en tout point différentes des applications Macintosh d'où l'impossibilité de les ouvrir.
.ZIPFichier compressé au format ZIPS'ouvre sur PC avec WinZip, sur Mac avec ZipIt.
.SITFichier compressé StuffitStuffit est l'équivalent de WinZip sur Mac.
Au fait, il y a une version Ouindoze du logiciel permettant d'ouvrir des fichiers StuffIt : elle peut se télécharger là.

De Mac vers un PC

Commencez par déterminer à quel format vous souhaitez transmettre le fichier.

En l'absence de paramétrage d'équivalence, voici comment apparaissent sous Mac les icones de fichiers PC :
Ouvrez Echange de fichiers pour voir si l'équivalence existe. Cliquez la colonne "Extension PC" et tapez la première lettre après le point, par exemple "R" pour RTF.
Cliquez le bouton Modifier après avoir sélectionné la ligne correspondant à l'extension; si elle n'existe pas cliquez sur Ajouter...
Mettez :
  • l'extension (RTF)
  • sélectionnez l'application utilisée
  • prenez le type dans le menu local "Type".
  • Cliquez sur "Modifier"
Vous pouvez modifier le réglage si il ne convient pas.

Renommez votre fichier au format DOS

Si votre fichier Mac s'appelle "Lettre à Elise" et que vous l'avez enregistré au format RTF, changez son nom en "L_ELISE.RTF".
Copiez le sur une disquette au format PC : envoyez la à votre ami. Ou envoyez le fichier par mail.

Faire une disquette PC

Insérez une disquette et formattez la au format PC : sélectionnez son icone, puis dans le menu "Spécial" du Finder, prenez l'article "Initialiser le disque...".
Sélectionnez le format "DOS 1,4 Mo" et cliquez sur Effacer. Votre disquette porte maintenant le mot PC dans son icone.

De Mac vers un PC par mail

Pour envoyer votre fichier par mail, mettez le en pièce jointe. Si vous souhaitez le compresser pour en réduire la taille, n'utilisez pas les options de compression du logiciel de messagerie : le destinataire recevrait un fichier ".SIT" dont il ne saurait que faire !

Compressez le plutôt avec ZipIt ou n'importe quel compresseur au format ZIP et envoyez le fichier ZIP obtenu.

Vous avez un PC et vous recevez (disquette ou mail) un fichier Mac

Si vous avez reçu du monde Mac un fichier ".SIT", allez chercher le décompresseur StuffIt Expander.

Si le fichier n'a pas d'extension, renommez le en ignorant les obscures injures de Ouindoze quand on renomme un fichier en changeant l'extension. Pour un fichier Word, renommez le par exemple "ZUT.DOC". Miracle, il change d'icone et vous pouvez l'ouvrir.

Vous avez un Mac et vous recevez (disquette ou mail) un fichier PC

Si le fichier ne peut être ouvert, ouvrez "Echanges de fichiers" pour voir si l'équivalence est paramétrée. Vous n'avez peut-être pas l'application Mac qu'il faut.

Si c'est un fichier .EXE, à moins de posséder un émulateur PC, vous ne pourrez pas le faire tourner sur Mac.

Demandez à votre correspondant de vous indiquer avec quelle application a été créé le fichier; et éventuellement, de vous renvoyer le fichier sous un format "universel" comme du texte seul ou du RTF pour du traitement de texte, du HTML que vous pourrez consulter avec Explorer ou du SYLK pour un tableur.

Quelques pages utiles sur le sujet...

Utiliser les fichiers Windows et Macintosh

Convertir des images

Avec la version de 4 de QuickTime, les principaux formats du monde PC et InterNet s'affichent directement dans le monde Mac.

Les formats GIF, JPEG, BMP sont directement affichables; mais pour les modifier, il existe un ShareWare très bien fait et complet que je vous recommande : GraphicConverter. GraphicConverter permet d'importer 123 formats de toutes les plate formes existantes ! Il se trouve sur tous les CD de Sharewares.

Avec ce logiciel, vous pourrez modifier une image de toute sorte et l'enregistrer au format approprié.